Créée en 1971 pour promouvoir l’enseignement du management, l’EFMD (European Foundation for Management Development), s’est imposée, grâce à son label Equis, comme l’un des trois grands organismes internationaux d’accréditation pour les business schools, aux côtés de l’américain AACSB (the Association to Advance Collegiate Schools of Business) et du britannique AMBA (Association of MBAs). En juin 2008, Alain-Dominique Perrin, administrateur exécutif de la Compagnie financière Richemont et président de la Fondation Cartier pour l’art contemporain, a pris pour deux ans la présidence du conseil d’administration de l’organisation, basée à Bruxelles...
Voulez-vous imposer le label Equis hors d’Europe ? D’une manière générale, va-t-on vers un quota d’établissements accrédités par pays ?
L’idée qu’il puisse exister des quotas est un point de vue très français. Non, il n’y a pas de quota, parce qu’il n’y a pas de limite à l’excellence. Il n’y a aucune notion de classement à l’EFMD. Juste des critères d’excellence à respecter. Beaucoup de demandes d’accréditation auprès de l’EFMD échouent. Mais les écoles recalées peuvent revenir deux années après et réussir. D’autres perdent leur label, car nous sommes très attentifs à maintenir la qualité de nos accréditations. L’une de nos volontés est de poursuivre notre développement en Asie. Equis est déjà mieux implanté en Asie que le label américain AACSB.  Et les Asiatiques, notamment les Chinois, restent très demandeurs. Le succès de CEIBS (China Europe International Business School), a permis de faire connaître l’EFMD en Asie. Dès 1994, elle a participé pour 50% à la création de cette business school, aujourd’hui la meilleure d’Asie.
Quel bilan faites-vous concernant le label Epas, lancé en 2006 ? S’est-il fait une place à côté d’Equis ?
C’est un authentique succès. C’est même le produit vedette en ce moment, celui qui enregistre énormément de demandes. Il nous permet de découvrir des établissements que nous n’aurions pas connus autrement. Epas n’est pas un sous-Equis ! Il est comparable à Equis, mais il est limité à un seul programme. Beaucoup des établissements qui sollicitent le label Epas ne réclament pas Equis, mais ils peuvent aussi viser les deux … Source.
Epas er ikke en sub-Equis! Det kan sammenlignes Equis, men den er begrenset til et enkelt program. Mange av etablissementene anmodende etiketten Epas ikke spør Equis, men de kan også henvise til de to ... Source. Mer...