28 mars 2009

L’Université de la Méditerranée mise sur un parcours de VAE personnalisé

En 2008, l’Université de la Méditerranée a accueilli 2923 personnes en formation continue dont 88 en VAE et 130 en VAP. Un programme de parcours de formation individualisée est offert aux demandeurs emplois. Ce programme financé par la Région a accueilli 230 stagiaires en 2007, 90% de réussite, 60% retour à l’emploi à 6 mois. L’Université de la Méditerranée, très ancrée dans les TICE, a mis en place un accompagnement VAE individualisée à distance depuis plus d’un an, pour ne pas exclure les salariés des entreprises internationales, apporter une réponse sur l’ensemble du territoire national, et remplir son rôle de certificateur par la VAE sur l’ensemble de ses diplômes, en adaptant ses pratiques aux diverses situations professionnelles et au contexte du monde extérieur.
"Formations Courtes Qualifiantes en VAE"
Le dispositif "Formations Courtes Qualifiantes en VAE" – mis en oeuvre en septembre 2008 – est destiné à proposer des formations de courtes durées (de 20 à 40 heures bloquées) aux entreprises et organismes publics. S’appuyant sur le potentiel innovant des laboratoires de recherche et sur l’expérience des formations professionnelles (de niveau licence et master), ce dispositif est destiné à offrir des formations de haut niveau permettant d’accroître le niveau de compétitivité des entreprises. Une cellule entreprise est chargée de mettre en phase les besoins des entreprises et les ressources de l’Université. Source.
Nel 2008, l'Université de la Méditerranée ospitato 2923 persone in formazione continua tra cui 88 in VAE. Il dispositivo "qualificate Corsi Brevi in VAE" - attuato nel mese di settembre 2008 - è destinato ad offrire corsi di formazione breve (da 20 a 40 ore bloccato) per le imprese. Maggiori informazioni...

Posté par pcassuto à 21:18 - - Permalien [#]
Tags : , ,


Arab Regional Conference on Higher Education defines challenges

The Arab Regional Conference on Higher Education (ARCHE + 10), organized by the UNESCO Regional Bureau for Education in the Arab States in Beirut, in Cairo, 5-7 May 2009.
Higher Education in the Arab Region has witnessed significant developments during the last decade, since the holding of both the Arab Regional Conference on Higher Education (ARCHE) in Beirut (1998) and the World Conference on Higher Education (WCHE) in Paris (1998). These developments included the considerable increase in the number of students, universities and higher education institutes of all types. They also included changes in the features of higher education in terms of the status of the private sector, the specialized universities and those affiliated to foreign universities as well as in terms of the geographical distribution of higher education institutions outside capital cities. Many Arab Governments have allocated additional resources and launched development programmes to this effect. Also, new legislations and national accreditation and quality assurance bodies, have been established in many countries, etc.
Theme-I Equality of Educational Opportunities: The number of students in higher education has increased from 3.2 million in 1996 to 7.2 million in 2006. In 1996, there were 1202 students per one hundred thousand inhabitants, whereas this number has increased to 2230 in 2006, reflecting a great increase in the available educational opportunities.
Theme-II Quality Enhancement and Quality Assurance: The issue of quality is being set forth in all circles concerned with higher education since 1998, namely as regards its relationship with quantitative increases. Arab States have allocated additional resources from their budgets or through loans and grants to assess quality or to establish quality assurance and accreditation bodies. The present topic tackles the quality issue in all its aspects: quality assessment, quality control, quality improvement, quality assurance and accreditation.
Theme-III The Social Responsibility of Universities: The social responsibility of universities is currently addressed at the World level. Arab States are probably the States that are suffering the most in this field and that are mostly in need of addressing this issue since some of them have witnessed, during the past few years, internal crises, conflicts or challenges related to freedoms, democracy, governance, human rights, terrorism, etc.
Theme-IV Management, Governance and Financing: The management of higher education at the national level: autonomy of public universities, functions at the Ministries of Higher Education and their relationship with private education, management and implementation of governmental projects for the development of higher education, national bodies and councils concerned with higher education (supervision, quality assurance and accreditation, etc), transcontinental universities, distribution of roles between the State, the market and higher education.
Theme-V Arab Cooperation:
This topic tackles cooperation opportunities among Arab universities along with its advantages and challenges, within the framework of the existing structures or within the framework of new structures and forms. It is noted, for instance, that around half of the universities in the Arab States are not affiliated to the Union of Arab Universities and that bilateral and trilateral projects are rare among Arab universities compared to the cooperation programmes concluded with parties outside the Arab World, at a time when the students flow among Arab universities is decreasing.
Contacts: Dr. Béchir LAMINE, Senior Specialist in Higher Education, UNESCO Regional Bureau for Education in the Arab States, b.lamine@unesco.org, Dr. Adnan EL AMINE, Conference Coordinator, UNESCO Regional Bureau for Education in the Arab States, a.el-amine@unesco.org. Tel: +961-1-850 013/4/5  Fax: +961-1-824 854

Posté par pcassuto à 19:32 - - Permalien [#]
Tags :

Déclaration sur l’enseignement supérieur

Une déclaration sur l’enseignement supérieur conclut la conférence régionale de New Delhi.
La conférence, intitulée « Faire face aux enjeux globaux et locaux : la nouvelle dynamique de l’enseignement supérieur », a été organisée par le Ministère indien du développement des ressources humaines et par l’Université nationale pour la planification et l’administration de l’éducation en collaboration avec l’UNESCO, les 25 et 26 février 2009 à New Delhi.
Cet événement s’inscrivait comme l’une des réunions préparatoires à la Conférence mondiale 2009 sur la nouvelle dynamique de l’enseignement supérieur, qui se tiendra à Paris en juillet 2009.
Introduction : We the participants of the South, South-West and Central Asia Sub-Regional Preparatory Conference on Higher Education held in New Delhi, India on 25-26 February 2009 present this Declaration, recognised the fundamental inter-linkage between higher education, nation building and sustainable development and undertook measures to develop institutions of excellence despite all constraints. Today, faced with an unprecedented global economic melt-down, we reiterate this conviction that funding for higher education must continue and be strengthened. Texte intégral de la déclaration.
고등 교육에 대한 성명을 뉴델리에서 지역 회의를 마칩니다. 이 행사는 2009 년 한 세계 컨퍼런스 고등 교육의 새로운 역학 관계에 대한 2009 년 7 월 프랑스 파리에서 개최되는 준비 회의로했다. 강화에 직면했다. 풀 텍스트입니다. 더많은...

Posté par pcassuto à 19:17 - - Permalien [#]

Etudiants étrangers : la Corse bat tous les records avec 499 % d'augmentation en 7 ans

pcassuto | 28 mars, 2009 13:41

La dernière note de Campus France donne la répartition par académies des étudiants étrangers inscrits dans les universités françaises. Et c'est la Corse qui bat tous les records ! Non seulement elle figure parmi les académies les plus internationalisées, aux côtés de Créteil, Paris et Strasbourg (avec un étudiant étranger sur cinq), mais, de plus, elle affiche la plus forte progression d’étudiants étrangers accueillis entre 2000 et 2007 (+ 499 %), devant l’outre-mer (Polynésie, Nouvelle-Calédonie et Guyane) et les académies de Clermont-Ferrand et de Limoges.
Ces données sont tirées d’une Note de Campus France qui publie pour la première fois des statistiques fournies par la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) sur la répartition par académies des étudiants étrangers inscrits dans les universités. En ce qui concerne les nationalités, ces chiffres montrent une forte percée des Chinois. Ils arrivent en tête dans six académies, avec des augmentations dépassant parfois les 1 000 % (Dijon, Limoges, Reims, Amiens) !
En comparaison, la montée des étudiants maghrébins (Marocains et Algériens), souvent dans le trio de tête des nationalités, paraît bien modeste. À noter quelques spécificités locales avec des Ukrainiens à Clermont-Ferrand (+ 736 %), des Syriens à Poitiers (+ 607 %), des Libanais à Besançon (+ 468 %) ou encore des Guinéens à Caen, Lille ou Rouen. À suivre également la croissance soutenue des étudiants du Vietnam dans plusieurs académies (Lyon, Nantes, Nice, Toulouse), même s’ils ne représentent, pour l’heure, que 2 à 6 % du total des étrangers. Campus France.
Lire aussi : Etudiants à l'étranger : la France au deuxième rang derrière l'Allemagne.
L'ultimo atto del Campus Francia prevede una ripartizione per le accademie di studenti stranieri iscritti nelle università francesi. E questo Corsica che batte tutti i record! Campus Francia. Vedi anche: Gli studenti all'estero: in Francia il secondo posto dietro la Germania. Maggiori informazioni...

Posté par pcassuto à 13:41 - - Permalien [#]
Tags : ,

Les diplômes entièrement dispensés en anglais dans l'enseignement supérieur en France, Programs Taught in English 2009

pcassuto | 28 mars, 2009 12:09

Aujourd’hui plus de 265 000 étudiants étrangers vivent en France, ce qui fait d’elle le troisième pays d’accueil après les Etats-Unis et le Royaume-Uni. Les raisons de ce succès tiennent à la qualité de l’enseignement supérieur français, à la qualité de la vie quotidienne et de l’offre culturelle ainsi qu’aux perspectives européennes ouvertes par un projet d’études en France. Mais elles tiennent aussi au fait qu’il n’est plus nécessaire de pratiquer couramment le français pour étudier dans notre pays.
Un grand nombre de formations est en effet désormais enseigné en anglais, comme le prouve le présent catalogue, qui présente un nombre toujours plus élevé de formations. Cela ne signifie pas pour autant que nous renoncions à notre langue : ces étudiants qui maîtrisent bien l’anglais au départ, deviendront progressivement francophones, non seulement parce que le français leur sera très utile pour la vie quotidienne, mais aussi parce qu’ils en saisiront progressivement l’intérêt culturel et académique, parce qu’ils constateront l’ouverture que cela procure sur l’ensemble des pays francophones dans le monde, sur les possibilités d’emploi dans les grands groupes industriels français installés aux quatre coins du globe.
Cette sixième édition confirme la vitalité de nos établissements d’enseignement supérieur qui s’efforcent d’accueillir, dans de très nombreuses disciplines et en anglais, d’excellents candidats qui, sans cette offre de qualité dans une langue qu’ils comprennent, regretteraient de ne pouvoir venir en France. En présentant pour chaque formation des informations précises telles que le pourcentage d’enseignements en anglais (au moins 50% pour figurer dans ce catalogue), le niveau de français requis, le coût des frais d’inscription, il est un véritable instrument de travail pour les Espaces CampusFrance à l’étranger, où il est largement diffusé. Cette précision et cette rigueur ne sont possibles que grâce à la coopération étroite que les établissements d’enseignement supérieur et leurs conférences entretiennent avec CampusFrance : qu’ils en soient ici remerciés. On retrouve évidemment ce catalogue, téléchargeable et imprimable, sur notre site CampusFrance. André Siganos, Directeur Général de l’Agence CampusFrance. Programs Taught in English 2009.

Arabic: CampusFrance, Italiano: CampusFrance, Chinese: CampusFrance, Japanese: CampusFrance, Korean: CampusFrance.

Posté par pcassuto à 12:09 - - Permalien [#]
Tags : ,

Les inégalités dans l’enseignement supérieur face à la poursuite d’études

Les effectifs d'étudiants dans le supérieur en 2007 : deuxième année consécutive de baisse
En 2007, le nombre d'étudiants dans l'enseignement supérieur en France métropolitaine et dans les départements d'outre-mer a diminué de 1,1%.Alors que le nombre de bacheliers n'a jamais été aussi élevé, les effectifs de ceux qui poursuivent immédiatement leurs études baissent de 2,5%. Le recul concerne les étudiants français, mais aussi les étrangers. Il est notable dans presque toutes les académies. La diminution affecte surtout les IUFM et les universités (hors IUT et formations d'ingénieurs), alors que les écoles de commerce reconnues à diplôme visé et les classes préparatoires aux grandes écoles sont de plus en plus attractives. Les étudiantes sont relativement peu nombreuses dans les filières scientifiques, alors qu'elles sont proportionnellement très nombreuses dans les formations paramédicales ou sociales. Un tiers des étudiants sont des enfants de cadre, alors que les cadres ne représentent qu'un peu plus du dixième de la population. Note d'Information.
2007 में उच्च शिक्षा में छात्रों की संख्या: गिरावट का लगातार दूसरे वर्ष . का प्रतिनिधित्व कर रहे हैं. और...

Posté par pcassuto à 10:59 - - Permalien [#]
Tags :