JPG - 184.5 koUn classement des universités selon le nombre d’étudiants Erasmus : l’Espagne domine largement le tableau.

Entretien avec Odile Quintin, DG Education et Culture à la Commission Européenne
Face au classement mondial des universités, l’émergence d’un classement européen qui prenne en compte des critères différents peut-il aider les universités européennes à survivre à la concurrence et à ne pas rester les lanternes rouges des classements ? Réponses d’Odile Quintin, Directrice Générale de la DG Education et Culture à la Commission Européenne.
La Commission européenne vient de lancer un appel d’offres pour la constitution d’un classement européen des universités. Pouvez-vous nous expliquer les raisons de cette initiative ?
Le classement des universités est devenu un instrument de plus en plus accepté d’évaluation des activités et de la performance des établissements d’enseignement supérieur. Au cours de la dernière décennie, nous avons assisté à plusieurs tentatives dans les États européens de classer les universités dans leur ensemble, tant à l’échelle nationale qu’internationale. La plupart a beaucoup attiré l’attention des média mais n’était pas d’une grande utilité pour les parties prenantes. D’autres, par exemple le classement produit en Allemagne par le Centre pour le Développement de l’Enseignement Supérieur, sont réellement destinés aux acteurs et fournissent une information transparente, mais couvrent seulement un nombre limité de pays.
Vous avez parlé d’un classement « pluridimensionnel ». Quelle forme prendra ce classement ? Sera-t-il hiérarchique en attribuant un rang à chaque université ? Ou sera-t-il plutôt une sorte de « cartographie » ?
Le terme « pluridimensionnel » indique que le classement devrait couvrir l’ensemble des missions des établissements, en particulier dans les domaines de l’enseignement (comprenant les 3 cycles), de la recherche, de l’innovation, de la community outreach et de l’internationalisation...
En permettant la comparaison à l’échelle internationale, il aidera les universités européennes à mieux se positionner et à améliorer leur stratégie de développement, leur qualité et leur performance, par exemple via une réforme interne (davantage d’autonomie, coopération avec les entreprises, etc). Source...
Sur internet : Commission européenne Appel d'offre pour la classement européen des universités, Commission européenne Communiqué de presse du 11 décembre 2008 sur le classement européen des universités, Université de Shaghai Classement mondial des universités, Ministère français de l’enseignement supérieur et de la recherche Quelques exemples de gouvernance des universités en Europe.

Le sfide della classificazione delle università europee. Di fronte alla classifica mondiale delle università, l'emergere di una classificazione che tenga conto di diversi criteri possono aiutare le università europee di sopravvivere alla concorrenza e non rimanere rosso fanali classifiche?Answers Odile Quintin, direttore generale della DG Istruzione e Cultura della Commissione europea. Su Internet: Commissione europea bando di gara per la classifica europea delle università, Commissione europea, comunicato stampa del 11 dicembre 2008 sulla classificazione europea delle università, Università degli Studi di Shaguai Ranking Mondiale delle Università, il ministero francese dell'Istruzione superiore e della Ricerca Esempi di governance delle università in Europa. Maggiori informazioni...