12 janvier 2009

THE EUROPEAN QUALIFICATIONS FRAMEWORK LINKING TO A GLOBALISED WORLD

International conference "THE EUROPEAN QUALIFICATIONS FRAMEWORK LINKING TO A GLOBALISED WORLD", European Parliament, Brussels, 29-30 January 2009
The European Qualifications Framework (EQF) has been conceived as an instrument to promote internal mobility within the European single market in support of the goals of the Lisbon Strategy. However, the EQF does have the potential to connect with the international community outside of the EU by being parallel to developments elsewhere in the world. The first ever global conference on EQF conference to be held in the European Parliament on 29-30 January will explore this external dimension and provide an opportunity for exchanging views on different experiences of frameworks and to build partnerships with international stakeholders.
The conference is a collaborative activity of the European Training Foundation, Cedefop, and the Directorate General for Education and Culture of the European Commission. It supports the work of the European Qualifications Framework Advisory Group established by the European Council and the European Parliament to facilitate the implementation of the EQF. The Chair of the Employment and Social Affairs Committee of the Parliament, Mr. Jan Andersson, will host the conference at the European Parliament, and the conference is patronised by the EU Presidency of the Czech Republic.
By bringing together policymakers, officials and experts from across the world, this event will specifically consider the role that qualification frameworks based on learning outcomes can play in improving the transparency of qualifications in the context of increasing mobility, as well as looking at the implications of the EQF and national or regional qualification frameworks as international reference points. In doing so it will look further at the learning outcomes approach as a ‘common language’ for describing and comparing qualifications internationally and the EQF as a platform for dialogue on increased co-operation between national and regional qualifications systems.
Find out more : Conference Agenda, European Qualifications Framework, Background information, Cedefop.
Conferenza internazionale dal titolo "Quadro europeo delle qualifiche con link a un mondo globalizzato", il Parlamento europeo, Bruxelles, 29-30 gennaio 2009. Il Quadro europeo delle qualifiche (QEQ) è stato concepito come uno strumento per promuovere la mobilità interna all'interno del mercato unico europeo, a sostegno degli obiettivi della strategia di Lisbona.  Per saperne di più: Conferenza Agenda, Quadro europeo delle qualifiche, le informazioni, il Cedefop.

Posté par pcassuto à 18:58 - - Permalien [#]
Tags : ,


Pécresse : il faut "que la culture du résultat rentre dans l'université"

La ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse a justifié dimanche sa loi sur l'autonomie des universités (LRU) en expliquant qu'il fallait "que la culture du résultat rentre dans l'université". "L'autonomie, c'est essentiel pour l'université parce que l'autonomie c'est la culture du résultat. Si c'est le ministère qui décide, c'est l'irresponsabilité", a affirmé Mme Pécresse lors de l'émission "Dimanche soir politique" (France Inter/i-télé/Le Monde).
Selon la ministre, "le vrai changement" induit par la réforme de la LRU, est que "pour la première fois, un gouvernement va juger les universités, les financer, les doter en fonction de leurs performances réelles" sur des critères comme par exemple le nombre d'étudiants ou celui des chercheurs. "Il faut qu'aujourd'hui nous admettions que la culture du résultat rentre dans l'université", a dit Pécresse.

Pécresse, že je nutné ", aby se kultura výsledek spadá do univerzitního". Ministr vysokého školství Valérie Pécresse neděle odůvodnit svůj zákon o autonomii univerzit (LRU), vysvětluje, že "kultura výsledek spadá do vysoké školy."  "Autonomie je zásadní pro univerzity, protože se autonomie kultury výsledek. Pokud oddělení rozhodne, že je nezodpovědné," řekla paní Pécresse na 'Výtisk "neděli večer politika" (Francie Inter / iTélé / Le Monde).
Podle ministra, "skutečnou změnu" přinesla reforma HŽP je, že "poprvé vláda pokusí univerzity, finance, stavět podle jejich skutečného výkonu na základě kritérií, jako jsou počet studentů a výzkumných pracovníků.
"Musíme uznat, že jsme se, že kultura výsledek spadá pod univerzitu," řekl Pécresse. Suite...

Posté par pcassuto à 07:43 - - Permalien [#]

AGEFOS PME et OPCALIA signent un accord cadre avec l'Etat sur le Contrat de Transition Professionnelle (CTP)

Accord cadre national entre l’Etat et les deux OPCA interprofessionnels
AGEFOS PME et OPCALIA confirment leur engagement en faveur de l’extension territoriale du CTP. Paris, le 8 janvier 2009 – AGEFOS PME et OPCALIA viennent de conclure un accord cadre avec l’Etat dans le cadre de l’extension de l’expérimentation du Contrat de Transition Professionnelle (CTP) initiée en avril 2006 sur 7 bassins d’emploi (Charleville-Mézières, Montbéliard, Morlaix, Saint-Dié-les-Vosges, Toulon, Valenciennes et Vitré). Les deux réseaux interprofessionnels s’engagent à parité dans cette démarche étendue sur 18 nouveaux bassins d’emploi et les territoires directement concernés.

     Philippe Rosay, Gérard Lenoir et Laurent Wauquiez - 8 janvier 2009 à Bercy
L’essentiel de l’accord
Cet accord porte sur la période du 1er janvier 2009 au 31 décembre 2010 et mobilise un budget de 20 millions € pour les seuls coûts pédagogiques. Il représente un volume potentiel prévisionnel de 10 000 bénéficiaires soit 5000 pour AGEFOS PME et 5000 pour OPCALIA, répartis sur les 25 territoires labellisés. Dans le cadre de la mise en œuvre de cet accord, Pôle Emploi est associé au développement du dispositif sur les 18 nouveaux bassins d’emploi au même titre que TransitioCTP, filiale de l’AFPA, pour les 7 bassins concernés par l’expérimentation initiale.
Le dispositif mobilisé pour prendre en charge les coûts de formation des bénéficiaires du CTP est la période de professionnalisation et dans le cadre de la sécurisation des parcours de formation, il est à noter que ce dispositif est éligible au titre du programme opérationnel national du Fonds social européen (FSE).
Le CTP en bref

Le CTP est, rappelons le, un dispositif de reclassement qui a été expérimenté d’avril 2006 à  novembre 2008, sur des bassins d’emploi non couverts par la CRP (Convention de reclassement personnalisé). Il concerne les salariés licenciés pour motif économique issus d’entreprises de moins de 1000 salariés ou ceux issus d’entreprises en liquidation ou redressement judiciaire. Il permet aux bénéficiaires de disposer pendant 12 mois d’une allocation équivalente à 80% de leur salaire et d’un accompagnement assuré par Pôle Emploi, nouvel acteur en 2009, et l’AFPA. Le CTP prévoit un accompagnement renforcé des salariés licenciés et des publics fragilisés (illettrisme, handicap, bas niveaux de qualification, femmes, salariés à mi-parcours…) par des parcours de formation adaptés. Il offre la possibilité aux bénéficiaires d’associer, selon les besoins, période formation et période de travail en entreprise. Depuis son lancement plus de 5000 personnes ont profité du CTP (au 31 décembre 2008) et près de 60% des bénéficiaires sont aujourd’hui insérés durablement dans l’emploi.
Commentant cette annonce, Gérard Lenoir, Président d’AGEFOS PME, déclare  : « Au nom d’AGEFOS PME, je me félicite de cet accord cadre avec le gouvernement. C’est dans la continuité de nos précédents investissements. Aujourd’hui Opcalia nous rejoins à parité pour l’extension du CTP en 2009 : c’est positif pour les salariés en difficulté.
Pour AGEFOS PME, poursuivre son engagement dans une démarche de sécurisation des parcours professionnels est une étape nécessaire pour mener à bien sa mission d’accompagnement des TPE-PME et de leurs salariés. En ce sens, elle annonçait déjà la prochaine réforme de la formation professionnelle et l’application de l’article 15 du 11 janvier 2009. » Pour sa part, Philippe Rosay, Vice-Président d’AGEFOS PME, ajoute : « Pour AGEFOS PME, partenaire actif de l’expérimentation depuis ses débuts, le CTP est un moyen de mettre en œuvre de véritables parcours de professionnalisation, adaptés aux besoins des personnes et des territoires […]. Avec le soutien actif de la CGPME et son Président Jean-François Roubaud, je me félicite de voir grandir le CTP, d’y apporter toute l’expérience de notre OPCA et surtout de voir que les résultats sont là. Le CTP a en effet permis d’accompagner près de 5000 personnes et ce n’est qu’un début. » Ordonnance n°2006-433 du 13 avril 2006 relative à l'expérimentation du contrat de transition professionnelle.
AGEFOS SMEs and OPCALIA sign a framework agreement with the State on the CTP. Paris, January 8, 2009 - AGEFOS SMEs and opcalia just concluded a framework agreement with the state in connection with the extension of the experiment Contract Transition Professional (CTP) launched in April 2006 on 7 sources of employment (Charleville-Mezieres, Montbéliard, Morlaix, Saint-Dié-les-Vosges, Toulon, and Vitré Valenciennes). The agreement covers the period from 1 January 2009 to 31 December 2010 and involves a budget of € 20 million for educational costs only. It represents a potential volume estimate of 10 000 beneficiaries is AGEFOS for SMEs in 5000 and 5000 opcalia spread over labeled the 25 territories. Suite...

Posté par pcassuto à 01:28 - - Permalien [#]