10 décembre 2008

Le niveau de diplôme des catégories sociales

1 % des ouvriers et 5 % des employés disposent d’un diplôme supérieur à Bac + 2 contre 60 % des cadres supérieurs.
La transmission du diplôme n’est pas mécanique, mais ceux qui viennent de milieux peu qualifiés doivent faire des efforts plus importants pour réussir. Les deux tiers des enfants d’enseignants et plus de la moitié des enfants de cadres sont titulaires d’un diplôme supérieur ou égal à Bac+3, contre 10 % des enfants d’ouvriers non qualifiés ou d’inactifs. Ces derniers représentent à l’inverse 60 % des individus qui disposent d’un diplôme inférieur au Bac ou qui n’ont pas de diplôme. On peut lire la même information dans un sens plus positif : près du tiers des enfants dont aucun parent n’est bachelier dispose d’un diplôme de niveau Bac+2 ou plus. La destinée n’est donc pas automatiquement tracée par le diplôme des parents.

Le niveau de diplôme de ceux qui travaillent est bien moins élevé qu’on le dit souvent : 15 % ont un diplôme supérieur à Bac + 2. Un gros quart des actifs a au mieux le niveau de fin de classe de 3ème. Employés, ouvriers et agriculteurs se distinguent du reste de la population par leur faible niveau scolaire. 1 % des ouvriers et 5 % des employés disposent d’un diplôme supérieur à Bac + 2, contre 60 % des cadres supérieurs. Plus du tiers des ouvriers ont au maximum le certificat d’études primaires. Très peu de cadres, en revanche, ne sont pas diplômés (2 % seulement). Ces données traduisent l’importance en France des diplômes, mais aussi les faibles possibilités de promotion interne et de valorisation de l’expérience. Avoir un niveau de diplôme peu élevé ne permet que très rarement d’accéder à des postes d’encadrement. Source : http://www.inegalites.fr/.
Il livello di istruzione della società. L'1% dei lavoratori e il 5% dei lavoratori dipendenti hanno un diploma di Bac + 2% contro il 60 dirigenti. Fonte: http://www.inegalites.fr/. Suite...

Posté par pcassuto à 19:28 - - Permalien [#]


09 décembre 2008

Formation professionnelle : "On ne va pas mettre des barbelés entre les régions" (Jean-Paul Denanot)

"Le rapport Guégot est complètement insupportable. 80% des mouvements se font en région et l'Etat envisage de recentraliser la formation professionnelle."
Intervenant en clôture du Congrès de l'Association des régions de France (ARF) à Caen, vendredi, Jean-Paul Denanot, le président du conseil régional du Limousin et de la commission formation de l'ARF, s'en est violemment pris au rapport de la député de la Seine-Maritime publié la veille. Ce rapport propose notamment la création d'un ministère de la formation tout au long de la vie ainsi que d'un service public d'information sur la formation et l'orientation (Spifo) placé sous son autorité (voir encadré ci-dessous). Pour les régions, il s'agit de profiter de la réforme, qui doit déboucher sur un projet de loi en janvier prochain, pour revenir sur le mouvement de décentralisation engagé depuis vingt-cinq ans. Or les régions, qui revendiquent le pilotage de ce service public, préfèrent souligner les progrès accomplis depuis lors. Alain Rousset l'a martelé à plusieurs reprises lors de ces deux journées de congrès : "Le nombre de demandeurs d'emploi pris en charge par les régions a quintuplé entre 1983 et 2004. C'est deux fois plus que le nombre de chômeurs pris en charge par l'ensemble des financeurs." C'est ce que vient de montrer une étude du cabinet Mensia réalisée pour l'ARF. Autre sujet de satisfaction : la décentralisation des formations sanitaires et sociales "que la plupart des régions ont rendues gratuites".  Suite de l'article.
직업 훈련 : "우리는 지역에 철조망을 사이에 갈 수없습니다"(요한 바오로 2 Denanot). "그 보고서는 완벽히 Guégot 견딜 수있습니다. 아기의 움직임이 중 80 %는 지역에와있는 상태로 훈련 recentralize 계획이다." 다음 문서를 참조.

Posté par pcassuto à 23:47 - - Permalien [#]

Négociation formation : un projet d'ANI prend forme.

Les partenaires sociaux et l'Etat se sont réunis le 8 décembre 2008 au siège du Medef pour la cinquième séance de négociation sur la réforme de la formation professionnelle.
L'occasion pour les participants de revenir sur l'article 15 de l'Accord national interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008 sur la modernisation du travail. Cet article précise que "des moyens spécifiques seront mis en place pour assurer la qualification ou la requalification des salariés et des demandeurs d'emploi, notamment ceux les plus éloignés de l'emploi". Jusque-là les organisations patronales et syndicales avaient du mal à se mettre d'accord sur la définition des publics visés par ce dispositif et sur la question de son financement. Les syndicats estiment qu'il faut élargir le dispositif à un public encore plus éloigné que celui mentionné, à savoir notamment les bénéficiaires du RMI. A l'inverse, le patronat considère qu'il vaut mieux cibler les publics non encore couverts par un effort de professionnalisation. A l'occasion de cette cinquième réunion, le patronat a proposé aux syndicats un projet d'accord national interprofessionnel tout au long de la vie et la sécurisation des parcours professionnels. Le texte prévoit la mise en place de moyens spécifiques pour l'accès à la formation des salariés les plus fragiles et des demandeurs d'emploi. Il indique que l'éligibilité des salariés concernés sera déterminée par les conclusions du bilan d'étape professionnel, instauré par l'accord sur la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC). Le texte insiste sur les publics particulièrement concernés. "La mobilisation et la combinaison de ces dispositifs devront notamment intervenir au bénéfice des salariés des entreprises des secteurs d'activités confrontés à des mutations économiques et technologiques, notamment dans les bassins d'emploi où ces mutations ont les répercussions les plus importantes", précise-t-il. Le projet d'accord s'intéresse également aux demandeurs d'emploi. "Un demandeur d'emploi susceptible d'occuper un emploi correspondant à une offre identifiée, ou à des besoins identifiés par une branche professionnelle, pourra bénéficier d'une action de formation, ne pouvant excéder 400 heures." Une action qui pourra être prise en charge partiellement par l'OPCA concerné.
Côté financement, le projet d'accord du patronat prévoit que les entreprises puissent bénéficier d'une prise en charge des actions mises en œuvre au bénéfice des salariés concernés, incluant les salariés les plus exposés au risque de rupture de leur parcours professionnel, par l'OPCA. Les salariés bénéficieront quant à eux d'une priorité de prise en charge au titre du congé individuel de formation auprès de l'Opacif dont ils relèvent. Enfin, le texte prévoit que "ces actions de qualification ou requalification pourront faire l'objet de cofinancements, notamment avec Pôle Emploi, l'Etat et les régions, ainsi que tout autre partenaire".
Une nouvelle séance de négociation est prévue le 16 décembre, avant la clôture des discussions le 22 décembre.
Source : http://www.localtis.info/.
사회적 파트너와 2008년 12월 8일 상태에서 직업 교육의 개혁에 5 거래 세션에 대한 MEDEF의 본사에서 만났다. 새 교섭 세션 12월 16일 위해, 22 년 12 월 토론 폐관 예정이다. 출처 : http://www.localtis.info/.   Suite...

Posté par pcassuto à 23:31 - - Permalien [#]

6th International Congress of Quality Management in Education and Training Systems (cimqusef’2009), 16 – 18 December, Rabat 2008

Topic  of  the congress
" Design and Evaluation of Quality TVET Programmes 
with reference to Sustainable Development "

Objectives of cimqusef'2009 :
*To enable the experts and researchers to be informed about the practices relating to improving of  quality of TVET.
*To offer  an international platform to share knowledge and experiences relating to the quality of TVET.

*To open opportunities to form partnerships  among the participants.

*To take stock of the progress in the application of the International Implementation Scheme of the Decade of education for sustainable development.

*To diffuse the good practices as regards education for sustainable development in the field of the TVET.
    Site web : http://cimqusef2009.amaquen.org/ 
제 6 회 국제 의회는 품질 관리 교육 및 훈련 시스템 (cimqusef'2009), 16 년 중 - 2008년 12월 18일 모로코 라바트. "디자인과 품질 평가 프로그램의 TVET 지속 가능한 개발에 대한 참조를 ". 웹사이트 : http://cimqusef2009.amaquen.org/   Suite...

Posté par pcassuto à 10:48 - - Permalien [#]

CONFINTEA VI Regional Preparatory Conference for the Arab States

"Investing in Adult Learning: Building Knowledge and Learning Societies in the Arab Region" 5-7 January 2009 in Tunis (Tunisia)
Organized in cooperation with the UNESCO Regional Office in Beirut on behalf of the Government of Hungary. Contact : CONFINTEA.Tunisia@unesco.org . Documents and presentation files will also be available at the CONFINTEA website: www.unesco.org.
The following countries will be covered by the CONFINTEA VI Preparatory Conference for the Arab States: Algeria; Bahrain, Egypt, Iraq, Jordan, Kuwait, Lebanon, Libyan Arab Jamahiriya, Mauritania, Morocco; Oman, Palestine Autonomous Territories, Qatar, Saudi Arabia, Sudan, Syrian Arab Republic, United Arab Emirates, Yemen, Djibouti, Somalia and Malta. General Information Note
The Regional Conference for the Arab region calls for a realisation that a leap to knowledge and learning societies can only be made when the concepts of lifelong learning and building literate societies is clearly understood. A crucial prerequisite for lifelong learning is a system that promotes demand-driven approaches and smooth progression with no programmes leading to dead-ends. Considering the alarming dropout from formal basic education in the Arab countries, resulting in 6.10 million Arab children not enrolled as well as a high proportion of young people interrupting their education, creating inclusive lifelong learning systems will be important in the Arab countries to help the smooth progression of individuals into education and work (UNESCO Regional Bureau for Education in the Arab States Sharpening Our Tools, Education for All: Mid-Term Review for the Arab States 2008).
CONFINTEA VI περιφερειακής προπαρασκευαστικής διάσκεψης για τα αραβικά κράτη. "Η επένδυση στην εκπαίδευση ενηλίκων: οικοδόμηση της γνώσης Μάθηση και Εταιρειών στην αραβική περιοχή ". 5-7 Ιανουαρίου 2009, Τύνιδα (Τυνησία). Οργανώνεται σε συνεργασία με το Περιφερειακό Γραφείο της UNESCO στη Βηρυτό για λογαριασμό της κυβέρνησης της Ουγγαρίας. Γενικές Πληροφορίες Σημείωση. Οι ακόλουθες χώρες θα καλύπτονται από το CONFINTEA VI Προπαρασκευαστικής Διάσκεψης για τα αραβικά κράτη: Αλγερία, Μπαχρέιν, Αίγυπτος, Ιράκ, Ιορδανία, Κουβέιτ, Λίβανος, Λιβυκή Αραβική Τζαμαχιρία, τη Μαυριτανία, το Μαρόκο, Ομάν, Αυτόνομη Παλαιστινιακή Εδάφη, Κατάρ, Σαουδική Αραβία, Σουδάν, Αραβική Δημοκρατία της Συρίας, Ηνωμένα Αραβικά Εμιράτα, Υεμένη, το Τζιμπουτί, τη Σομαλία και τη Μάλτα. Suite...

Posté par pcassuto à 00:02 - - Permalien [#]


08 décembre 2008

4e congrés de l'ARF des 4 et 5 décembre à Caen : les actes sont en ligne

Les 4 et 5 décembre derniers, l’Association des Régions de France (ARF) organisait son 4ème congrès à Caen sur la thématique de la formation professionnelle continue des adultes. Ont été évoqués les efforts soutenus par les Régions en matière d’apprentissage ou encore le partage des rôles dans la formation professionnelle continue, à commencer par celle des chômeurs non indemnisés (jeunes et adultes) dont les Régions ont la responsabilité.
Compétence majeure des conseils régionaux, la formation est au cœur d’une réforme qui les concerne au premier chef, sans pour autant qu’ils soient pleinement associés à la réflexion. Déplorant cet état de fait, l’ARF a commandité une étude qui expose l’étendue de l’effort des Régions et plaide pour la création d’un service public régional de la formation professionnelle continue. Le congrès a été l’occasion de présenter les conclusions de cette étude ainsi que les résultats d'un sondage commenté sur la perception des salariés sur les formations initiale et professionnelle.
Lors de ce congrès ont été mise en place des ateliers thématiques dont les synthèses sont aujourd’hui disponibles en ligne. Ils avaient pour thème :
- Formation et société de la connaissance ;
- Orientation et formation tout au long de la vie ;
- Démocratie sociale et démocratie territoriale.  Source : carif-poitou-charentes.
4 και 5 Δεκεμβρίου, ο Σύλλογος των Περιφερειών της Γαλλίας (ARF), που πραγματοποιήθηκε το 4ο Συνέδριο στην Caen σχετικά με το θέμα της επαγγελματικής κατάρτισης για ενήλικες. Κατά τη διάρκεια αυτής της διάσκεψης, έχουν δημιουργηθεί εργαστήρια στα οποία οι περιλήψεις είναι πλέον διαθέσιμα online.  Suite... 

Posté par pcassuto à 17:41 - - Permalien [#]

Quarante ans d’enquêtes « Formation et Qualification Professionnelle »

Des milieux sociaux au marché du travail : Les questionnements sur la société française pendant quarante ans d’enquêtes « Formation et Qualification Professionnelle »
Travail réalisé par O. MONSO (INSEE - Division Emploi et CREST. Mail : olivier.monso@insee.fr) - L. THÉVENOT (CREST – Département de la Recherche. Mail : laurent.thevenot@ensae.fr)

Etude complète : enquête formation.pdf

Les enquêtes françaises sur la Formation et la Qualification Professionnelle examinent, de manière approfondie, le parcours de la personne interrogée dont elles reconstituent diverses étapes de l'histoire. Elles répondent à des interrogations très variées sur la société et son économie. Ayant été répétées six fois pendant quarante ans, elles offrent des données éclairant des évolutions sur une période relativement longue. Cependant les questionnements politiques ont eux-mêmes changé au cours de cette période, de même que les problématiques de recherche. Notre parcours aborde successivement cinq domaines thématiques qui trouvent place dans la biographie de la personne interrogée : ascendance sociale, passé migratoire, scolarité, formation continue, mobilité professionnelle. Pour chacun des domaines, nous mentionnons les évolutions marquantes du questionnaire, et tâchons d'aller au-delà en éclairant les raisons et le contexte de ces changements. Trois orientations générales très contrastées sont apparues au terme de l'analyse : l'ascendance et le milieu social ; la planification des ressources et les besoins de main-d'oeuvre par qualification ; la valorisation de ressources (capital humain notamment) sur le marché du travail. D’une orientation à l’autre, les préoccupations diffèrent en matières de politiques à évaluer, mais les écarts se manifestent aussi dans les cadres théoriques voire dans les disciplines mobilisées, ainsi que dans les méthodes de traitement des données et même, finalement, dans la définition de ce qui vaut comme fait scientifique.
The French Surveys on Training and Vocational Qualifications (Formation et Qualification Professionnelle) examine thoroughly the various stages in the course of the surveyed person whose history they are retracing. They yield answers to a variety of questions about society and economy. Having been repeated six times in forty years they supply data about the evolution over a relatively long period. During this time, however, the political considerations themselves have changed, as have the questions raised by research.
Κοινωνικό περιβάλλον στην αγορά εργασίας: Τα θέματα για την γαλλική κοινωνία για τα σαράντα χρόνια από τις έρευνες της κατάρτισης και των επαγγελματικών προσόντων.  Μελέτη ολοκληρωμένη έρευναSuite...  

Posté par pcassuto à 09:13 - - Permalien [#]
Tags :

​Le "rapport Guégot"

Le "rapport Guégot", du nom de la rapporteur de la mission d'information sur la formation tout au long de la vie de l'Assemblée nationale, propose de créer un ministère de la formation tout au long de la vie
Présenté le 4 décembre, le "rapport Guégot", du nom de la rapporteur de la mission d'information sur la formation tout au long de la vie de l'Assemblée nationale, liste seize préconisations regroupées au sein de cinq thématiques: "améliorer la gouvernance de la formation", "assurer une orientation performante à tous les niveaux de parcours", "clarifier et sécuriser l'offre de formation", "optimiser l'efficacité de la formation professionnelle au profit de l'entreprise et de l'employé" et "aménager le financement de la formation professionnelle". Le rapport complet sur le site de l'Assemblée nationale

Propositions de la Mission

I- Améliorer la gouvernance de la formation
1. Créer un ministère de la formation tout au long de la vie.
2. Décliner la formation tout au long de la vie au plan territorial dans le cadre de comités régionaux rénovés.
II- Assurer une orientation performante à tous les niveaux du parcours
3. Créer un Service public d’information sur la formation et l’orientation (SPIFO).
4. Assurer aux enseignants une meilleure connaissance de l’emploi et du monde du travail, de l’entreprise et des différents milieux professionnels tant dans le cadre de leur formation initiale que par des formations continues régulières et des obligations de stages en entreprise tout au long de leur carrière.
5. Rendre obligatoire, dès la classe de 5e, des enseignements permettant de découvrir les familles de métiers et les modalités de fonctionnement des entreprises.
6. Créer un passeport orientation/formation pour chaque élève, dès la classe de 5e, afin de valider, aux différentes étapes du parcours scolaire, les choix d’orientation et, à terme, les choix de formation aux métiers.
7. Créer un certificat des acquis pour les élèves quittant le système éducatif sans diplôme.
8. – Simplifier les qualifications des références métiers (ROME) de l’ANPE et créer des modules communs pour certains troncs de qualification.
– Assurer une offre plus lisible et plus cohérente des diplômes et des certifications professionnelles, par la mise en place d’une véritable gestion paritaire de la création et de la révision des titres.
III- Clarifier et sécuriser l’offre de formation
9. Créer un Observatoire national sur l’offre de formation.
10. Recenser toute l’offre de formation et la publier sur Internet au sein d’une base de données accessible à tous.
11. Créer une procédure de labellisation des organismes de formation
IV- Optimiser l’efficacité de la formation professionnelle au profit de l’entreprise et de l’employé
12. Créer un outil de suivi des formations accomplies dans l’entreprise que ce soit au titre du plan de formation ou au titre d’actions diplômantes et qualifiantes : le carnet de bord personnalisé de la formation.
13. Instaurer la transférabilité totale du droit individuel à la formation (DIF) et instituer ainsi un compte épargne-formation.
14. Simplifier la procédure de validation des acquis professionnels de l’expérience – VAE – (réduire sa durée, améliorer le fonctionnement des jurys) et parfaire l’accompagnement des candidats.
V- Aménager le financement de la formation professionnelle
15. Répartir différemment l’affectation de la contribution des entreprises au financement de leur plan de formation, une part de cette dernière devant alimenter un fonds régional de la formation tout au long de la vie.
16. Instaurer une subvention de l’État pour financer la démocratie sociale.
Η έκθεση Guégot ", το όνομα του εισηγητή της αποστολής των πληροφοριών σχετικά με την κατάρτιση καθ 'όλη τη διάρκεια της Εθνικής Συνέλευσης, προτείνει να δημιουργηθεί ένα υπουργείο της εκπαίδευσης σε όλη τη ζωή. Υποβλήθηκε στις 4 Δεκεμβρίου, η έκθεση Guégot ", το όνομα του εισηγητή της αποστολής των πληροφοριών σχετικά με την κατάρτιση καθ 'όλη τη διάρκεια της Εθνικής Συνέλευσης, ο οποίος περιλαμβάνει δεκαέξι συστάσεις ομαδοποιούνται σε πέντε θέματα:" βελτίωση της διακυβέρνησης της εκπαίδευσης "," θα παρέχει καθοδήγηση σε όλα τα επίπεδα επιδόσεων, βεβαίως, "" αποσαφήνιση και τη διασφάλιση της παροχής της εκπαίδευσης "," βελτιστοποίηση της αποτελεσματικότητας της επαγγελματικής κατάρτισης προς όφελος της επιχείρησης και ο εργαζόμενος και να οργανώσετε τη χρηματοδότηση της επαγγελματικής κατάρτισης ". Η έκθεση για το χώρο της ΕθνοσυνέλευσηςSuite...   

Posté par pcassuto à 00:57 - - Permalien [#]

07 décembre 2008

L'enseignement supérieur à l'horizon 2030 (Vol. 1) : Démographie

Les changements démographiques déterminent les politiques sociales : la majorité des pays de l’OCDE voient leur population vieillir et comporter plus de migrants et de « minorités ». Au Japon et en Corée, les effectifs étudiants de l’enseignement supérieur ont commencé à baisser, alors qu’ils devraient connaître une forte croissance en Turquie ou au Mexique. (Résumé complet)
Quel sera l’impact des changements démographiques sur les systèmes et les établissements d’enseignement supérieur ? Comment les pays peuvent-ils réagir et comment le font-ils ? Quels sont les opportunités et les défis qu’apportent ces changements ?
À partir de tendances et de projections, cet ouvrage étudie dans le détail toutes ces questions à la fois sur les plans qualitatif et quantitatif. Il examine entre autres l’impact des changements démographiques sur les effectifs étudiants, sur les niveaux d’éducation, sur le personnel enseignant et sur les choix politiques. Il s’intéresse par exemple aux politiques d’accès à l’enseignement supérieur et à leur effet sur la taille et la composition des effectifs, en examinant notamment les cas des étudiants handicapés et des migrants. L’analyse couvre la plupart des pays de l’OCDE et est illustrée par les exemples spécifiques de la Corée, de la France, des États-Unis et du Japon.
L’enseignement supérieur à l’horizon 2030 (Vol. 1) : Démographie intéressera les acteurs de l’enseignement supérieur, à savoir les décideurs politiques, les chefs d’établissement d’enseignement supérieur, les universitaires, les chercheurs et les étudiants, ainsi que toutes les personnes concernées par les questions sociales. Ce volume est le premier de la série L’enseignement supérieur à l’horizon 2030 qui analyse de manière prospective l’impact des différentes tendances actuelles sur l’enseignement supérieur. Les deux volumes suivants observeront les effets de la technologie et de la mondialisation, et le quatrième présentera des scénarios sur l’avenir de l’enseignement supérieur.

Higher education in 2030 (Vol. 1): Demography. Demographic changes determine social policies: the majority of OECD countries are experiencing population aging and include more migrants and minorities. In Japan and Korea, enrollment in higher education began to decline, then they should experience strong growth in Turkey or Mexico. (Resume). Suite...

Posté par pcassuto à 18:29 - - Permalien [#]
Tags :

06 décembre 2008

Le nouveau guide complet de l'ANFH : « comprendre et mettre en oeuvre la réforme de la FPTLV

Le nouveau guide complet de l'ANFH : « comprendre et mettre en oeuvre la réforme de la formation professionnelle tout au long de la vie 

Guide FPTLV pour la FPH à l'usage des établissements

Le guide FPTLV édité par l'ANFH propose près de trente fiches pratiques :
° Un livret "Introduction" qui offre une vision synthétique des nouveautés apportées par le décret et une méthode pour mettre en place la réforme au sein de l'établissement (
Introduction)
°
Des fiches mode d’emploi pour aborder le plan de formation, le DIF, la période de professionnalisation, la VAE,... (Mode d'emploi)
°
Des fiches outils qui proposent différents modèles de documents personnalisables (en version .doc). On y trouve notamment des modèles de demandes de DIF (ordinaire, hors temps de travail, anticipé...), un modèle de convention pour la période de professionnalisation ou encore une proposition de méthode pour classer les actions de formation continue dans les trois catégories (Outils)
°
Des annexes. Avec une affiche « Panorama » qui permet de visualiser, d’un coup d’oeil, les objectifs, les publics visés et les modalités correspondants à chaque dispositif. Et des plans de communication interne par cible (Annexes).

Nový průvodce na ANFH "pochopit a provést reformu odborného vzdělávání po celý život". FPTLV průvodce vydané ANFH navrhuje téměř třicet praktická: Úvod, Manual, Tools,  PřílohySuite...

Posté par pcassuto à 19:30 - - Permalien [#]
Tags :