29 décembre 2008

Colloque : "L'archipel de l'ingénierie de formation" / 500ème article sur le blog

A l'occasion des 20 ans du master SIFA (Stratégie et ingénierie en formation d'adultes), les universités de Rennes 2, Nantes et Tours, organisent, les 22 et 23 janvier 2009 à l'université Rennes 2, le colloque international "L'archipel de l'ingénierie de formation" autour des questions suivantes :

- Quelles transformations depuis 20 ans ?
- Quelles réalités professionnelles ?
- Pour quelles perspectives de formation ?

S'interroger aujourd'hui sur l'évolution de l'ingénierie de la formation et des contenus des formations universitaires qui y préparent nécessite que l'on sorte des discours normatifs prégnants de ce champ, marquant la forte complexité des changements des métiers de la formation des adultes depuis vingt ans. Les changements législatifs en matière de formation professionnelle de la fin 2008, les conséquences de la crise financière et économique  sur le champ de la formation sont également un prétexte pour revisiter ce passé récent.
logo Rennes 2  télécharger la présentation du colloque
télécharger le programme du colloque
télécharger le bulletin d'inscription
On the occasion of the 20-year master SIFA (Strategy engineering and adult education), the University of Rennes 2, Nantes and Tours, organized on 22 and 23 January 2009 at the University of Rennes 2, the international symposium " The archipelago of engineering training around the following questions: - Quelles transformations depuis 20 ans ? - What changes in 20 years? - Quelles réalités professionnelles ? - What professional realities? - Pour quelles perspectives de formation ? - What training opportunities?

Posté par pcassuto à 18:44 - - Permalien [#]


Czech Republic: Continuing vocational education and training (CVET) for adults

In terms of legislation which entered into force in the mid-2006, education in schools which leads to the acquisition of the relevant qualification is not considered to be continuing education. It is part of initial education. However, it forms an important component of adult education.
Retraining is provided for free to registered job seekers and sometime to job applicants. The costs of the retraining of people who are at risk of becoming redundant are covered by their employer and the labour office.
There is no coherent system for the planning of CVET either at national or sectoral level, nor is there such a system for identification of training needs – there are only various isolated projects or activities.
There is no legal entitlement to retraining. Retraining is implemented based on an agreement between the labour office and the job seeker or an job applicant. The labour office pays the retraining costs for the participant and can also offer a contribution to cover documented necessary costs related to the retraining.
There is a specific programme for the training of SMEs’ employees entitled Guidance. It is funded from the state budget and offers subsidies for training and guidance services. This training and guidance are designed for beginning entrepreneurs (0-2 years in business) and entrepreneurs who are at the development and growth stage (over 2 years in business).
CVET on the initiative of individual is not statistically monitored. Some information is provided by the Labour Force Survey – Ad hoc Module on Lifelong Learning implemented in 2003.

Source : http://www.trainingvillage.gr/.
Co se týče legislativy, která vstoupila v platnost v polovině-2006, vzdělávání ve školách, které vedou k získání příslušné kvalifikace, není považována za další vzdělávání.

Posté par pcassuto à 18:12 - - Permalien [#]
Tags :

OCDE : Élargir l’accès à l’enseignement supérieur et à la formation continue

OECD देशों कि वयस्कों अपनी डिग्री प्रस्तुत करने के दिन पर उनके प्रशिक्षण को पूरा नहीं करते हैं, लेकिन एक रचनात्मक तरीके से अपने जीवन भर में जानने के लिए जारी रखने को सुनिश्चित करने के लिए एक बड़ी चुनौती का सामना करते हैं. 

Posté par pcassuto à 11:57 - - Permalien [#]
Tags : , ,

Cyprus: Continuing vocational education and training (CVET) for adults

CVET is highly developed in Cyprus and it is provided in a multitude of settings by public promoters and numerous public and private providers. The major influence in this development has been the establishment and operation of the Human Resource Development Authority, HRDA (Archi Anaptyxis Anthropinou Dynamikou, AnAD), a semi-government organisation, which approves and subsidises training programmes implemented by public and private institutions and enterprises. Moreover, private institutions such as colleges, training institutions, consultancy firms and enterprises offer a variety of courses for adults, including many that are not subsidised by the HRDA.


Lifelong learning
The elaboration of a comprehensive Lifelong Learning (LLL) Strategy for Cyprus is one of the prominent measures contained in the National Lisbon Program for Cyprus. The Planning Bureau, PB (Grafeio Programmatismou, GP) has the responsibility to coordinate the elaboration of the strategy, which was discussed with the social partners and will be submitted for approval to the Council of Ministers.
In recent years, the number of participants in adult education and training has increased dramatically. Recent developments for lifelong learning include:
* The continuous upgrading and enrichment of the training and development schemes of the HRDA, which is the dominant actor in the field of vocational training and development. Its establishment and operations changed the training scene and greatly influenced the development of the training market in Cyprus.
* The University of Cyprus, UCY (Panepistimio Kyprou, PK), which was established in 1992, although it does not yet offer any adult education courses. The establishment of the Open University of Cyprus, which has accepted the first students in September 2006.
* The public Technological University of Cyprus (Technologiko Panepistimio Kyprou, TEPAK) has also been established and expected to accept its first students in September 2007.
* The first private universities in Cyprus are expected to operate in the academic year 2007-2008, mainly from the existing private institutions of tertiary education.
* The establishment of Vocational Schools of Lifelong Learning (Epaggelmatikes Scholes Dia Viou Ekpaidefsis, ESDE) is currently being planned by the Ministry of Education and Culture.

Training for unemployed people and others vulnerable to exclusion in the labour market
The full utilisation of human resources in conditions of social cohesion and equal opportunities is a priority as has been described in the National Strategic Reference Framework for Cohesion Policy 2007-2013, NSRF (Ethniko Stratigiko Plaisio Anaforas gia tin Politiki Synoxis, ESPA). Furthermore, specific measures for the unemployed and other groups vulnerable to exclusion in the labour market are described in the National Lisbon Programme (Ethniko Schedio Drasis gia ti Stratigiki tis Lissavonas) and in the Community Initiative Programme “EQUAL”, CIP EQUAL.

CVET at the initiative of enterprises or social partners involves mainly:
* Measures to support training in SMEs.
* Measures to support training for civil servants and for employees in specific economic sectors.
* Social partner based schemes to support non-job related training. 

CVET at the initiative of the individual
The only source of data regarding participation in education and training at the initiative of the individual is the “Lifelong Learning in Cyprus 2003” survey. This is the first survey on lifelong learning in Cyprus. It was conducted as part of the Labour Force Survey, LFS (Erevna Ergatikou Dynamikou, EED) of 2003. The results of the survey refer to the participation of the population of Cyprus aged 15 and over in formal education, non-formal education or informal learning activities.

CVET είναι ιδιαίτερα αναπτυγμένη στην Κύπρο και υπό την προϋπόθεση ότι είναι σε μια σειρά από ρυθμίσεις από δημόσιους φορείς και πολλών δημόσιων και ιδιωτικών φορέων. Η σημαντική επιρροή σε αυτή την εξέλιξη υπήρξε η ίδρυση και λειτουργία της Αρχής Ανάπτυξης Ανθρώπινου Δυναμικού, ΑνΑΔ (Archi ΑΝΑΠΤΥΞΗΣ Anthropinou Dynamikou, ANAD), μια ημι-κυβερνητική οργάνωση, η οποία εγκρίνει και επιχορηγεί προγράμματα κατάρτισης που εφαρμόζονται από δημόσια και ιδιωτικά ιδρύματα και επιχειρήσεις.

Posté par pcassuto à 09:53 - - Permalien [#]
Tags :


Les 3 universités de Strasbourg s'unissent pour créer la 1ère université de France

Les trois universités de Strasbourg fusionnent jeudi pour donner naissance à la plus grande université de France afin de mieux affronter la concurrence mondiale.
Le mariage des universités Marc-Bloch (UMB, langues, sciences humaines) qui compte 12.500 étudiants, Louis Pasteur (ULP, sciences, économie, médecine), 19.500 étudiants, et Robert Schuman (URS, droit, sciences politiques et IUT), 10.000 étudiants, sera effectif le 1er janvier mais il a déjà été entériné par un décret du 18 août...
Avec 42.000 étudiants dont 21% d'étrangers, 11.423 stagiaires en formation continue et 5.300 enseignants et enseignants-chercheurs, l'UdS innovera aussi sur le terrain de la fusion de grandes universités...
En cadeau de mariage, l'UdS a été choisie avec neuf autres universités pour bénéficier de la cagnotte "Opération Campus", une manne de 5 milliards d'euros provenant de la cession par l'Etat de 3% de sa participation dans le capital d'EDF, financement exceptionnel qui doit permettre une profonde rénovation de l'immobilier universitaire.

Le 1er janvier 2009 coïncidera aussi pour l'UdS avec l'application de la loi sur l'autonomie des universités. Elle fait partie d'un groupe de 20 universités pour lesquelles ce nouveau dispositf apporte l'autonomie en matière budgétaire et de gestion des ressources humaines et la possibilité de devenir propriétaires de leurs biens immobiliers.
Article entier : http://www.vousnousils.fr/.

logoudsquadrics1copie

Die drei Straßburger Universitäten fusionieren Donnerstag für die Entstehung der größte Universität Frankreichs, um den globalen Wettbewerb.

Posté par pcassuto à 09:36 - - Permalien [#]
Tags : ,

Austria: Continuing vocational education and training (CVET) for adults

Source : http://www.trainingvillage.gr/.
There are various types of CVET in Austria:
1. Publicly promoted CVET for all
2. CVET as instrument of active labour market policies
3. CVET at the initiative of enterprises and social partners
4. CVET at the initiative of the individuals

Due to the federal and multi-faceted structure of adult learning establishments in Austria no uniform planning procedure can be found.

Publicly promoted CVET for all
Universities offer CVET mostly within the framework of short-term university courses for post-graduates and non-academics who satisfy other admission criteria (Universitätslehrgänge). These courses lead to a master’s degree or to the awarding of the prefix ‘Akademischer…’ before the graduate’s existing professional title, provided that the curriculum has a value of at least 60 ECTS credits. Participants are required to pay a tuition fee, which is set in the light of the actual cost of the course. Most classes take place in the evenings or at weekends in order to suit people in employment.

Training for unemployed people and others vulnerable to exclusion in the labour market
In Austria, training for unemployed people is the core task of the Public Employment Service (Arbeitsmarktservice, AMS), an autonomous government funded body. It is not a training provider but responsible for funding training programmes for unemployed people. It also funds some skills needs research to develop appropriate measures which achieve labour market requirements.

CVET at the initiative of enterprises or social partners
In Austria enterprise learning is generally split into two areas: initial vocational education and training, i.e. apprenticeship training (Lehre) and enterprise CVET (betriebliche Weiterbildung).
The company size – independent of sector – has a separate effect in terms of enterprise CVET. Pronounced differences can be found between large enterprises, which as a rule carry out internal training programmes as HR development tools. On average 72% of all Austrian enterprises provided any type of CVET to their employees in 1999. While 96% of the large companies (more than 250 employees) are active in CVET courses, only two-thirds of the small companies are training enterprises.

CVET at the initiative of the individual
Individual adults have different motivations to engage in CVET activities. Both job-related and non-job-related reasons are of relevance and often hard to distinguish. A number of surveys on CVET have been conducted but there is still a lack of data on general motivations for participating. Statistical data show that participation in CVET depends greatly on age and educational attainment.
erwachsenenbildung.at - Das Informationsportal für Lehren und Lernen Erwachsener -->

Posté par pcassuto à 01:40 - - Permalien [#]
Tags :

28 décembre 2008

Les effectifs dans l'enseignement supérieur devraient fortement reculer d'ici 2017, les réactions

Approchant les 7 %, ce recul s'expliquerait par l'évolution démographique mais aussi par une désaffection de l'université, selon une étude officielle.
Les effectifs vont drastiquement chuter dans l'enseignement supérieur au cours des dix prochaines années, selon un scénario prévisionnel du ministère en charge de ce secteur. L'étude publiée en pleine trêve de Noël évoque un recul de presque 7 % en 2017. L'université sera, de toutes les voies du supérieur, la plus touchée avec - 15 % d'étudiants.
En 2008, la baisse va se poursuivre, notamment en sciences économiques et AES où le nombre de nouveaux étudiants baisserait de 3,6 %. Le mouvement se répète en première année de lettres, de sciences humaines et sociales et de langues (- 2,5 %), tout comme en sciences.
Comme si les bacheliers avaient finalement intégré dès 18 ans les perspectives de débouchés. «Pourquoi étudier cinq ans pour obtenir un diplôme qui ne se monnaye pas ? L'université est une illusion», tranche Elsa Tonon, en terminale à Paris.
Seules les prépas aux grandes écoles devraient élargir leur recrutement (+4,9 %). Tout comme les écoles de management.

web de l'huma Les facs perdent leur sang frais, le nombre d’étudiants risque de chuter de 7% en dix ans.
L’enseignement supérieur devrait perdre des étudiants durant la décennie à venir, selon des pronostics avancés, mercredi dernier, par la direction de l’évaluation et de la prospective et de la performance (DEPP). Une étude détaillée de service du ministère de l’Enseignement supérieur estime que la baisse pourrait atteindre 6,9 % en 2017.
La direction s’appuie sur deux facteurs. D’abord, les effets de la baisse démographique. Deuxième facteur : le fait que « les bacheliers ont de moins en moins tendance à poursuivre leurs études dans l’enseignement supérieur », et plus singulièrement à l’université. Une désaffection qui s’opère « au profit d’autres formations en France ou à l’étranger, ou alors pour arrêter leurs études », souligne l’étude.
Au lieu de perdre 195 700 étudiants, selon le scénario tendanciel, les facs n’en perdraient que 167 000. À moins d’envisager une politique plus efficace.

D’ici à 2017, les effectifs de l’université devraient fondre. Que disent les chiffres ?
Selon cette étude réalisée par la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), rattachée au ministère de l’éducation, l’enseignement supérieur devrait, en 2017, compter 150 000 inscrits de moins que dix ans auparavant, soit à peine plus de 2 millions. L’université perdrait 15,2 % d’étudiants.
Cette évolution concerne avant tout l’université, qui, l’an dernier, a enregistré une diminution de 2,9 % de ses effectifs. « Il s’agit du plus fort recul depuis le début des années 1990 », note la DEPP.
Selon la DEPP, la baisse des effectifs à l’université serait cependant moins prononcée (167 000 étudiants de moins d’ici 2017, et non 195 700) si l’on tient compte de la réforme du bac professionnel (qui à partir de l’an prochain se passera en trois ans, au lieu de quatre), de l’incitation à la poursuite d’études et du plan Licence entré en vigueur l’an dernier.

ladepeche.fr Moins d'étudiants dans les universités. Effectifs en baisse de près de 7% d'ici 2017.
En 2017, le nombre d'inscrits dans l'Enseignement supérieur devrait atteindre 2 074 400 personnes, soit 153 800 étudiants de moins qu'en 2007, équivalent à une baisse de 6,9 %, selon cette étude de la Direction de l'évaluation de la prospective et de la performance (Depp).
Toutefois, les effectifs inscrits dans les seules classes prépas augmenteraient en 10 ans (+ 4,9 %). De même les effectifs d'autres formations du supérieur (écoles de commerce, d'art, d'architecture) devraient croître de 9,8 %.
À l'université, les effectifs diminueraient dans chacun des cursus L (licence), M (master) et D (doctorat). En prenant en compte ces trois éléments, en 2 017 on devrait compter dans les 167 000 étudiants de moins par rapport à 2007.

Tous les cursus des universités seront touchés par la baisse des effectifs. Archives DDM, Xavier de Fenoyl
Tous les cursus des universités seront touchés par la baisse des effectifs. Archives DDM, Xavier de Fenoyl

Le forum interactif Poudlard de 2017! Index du Forum En dernière solution, vous pouvez toujours devenir élève de Poudlard en 2017 et suivre les cours, faire des rencontres, vivre votre vie d'étudiant, et tout ça dans la bonne humeur!


  Приближава 7%, този спад може да се обясни с демографските промени, но също и от преминаването на университета, според официално проучване.

Posté par pcassuto à 21:14 - - Permalien [#]
Tags : ,

AGEFOS PME : Perspectives 2009 - Emploi et Formation dans les TPE-PME

16ème édition du baromètre annuel AGEFOS PME : " PERSPECTIVES 2009 : Inquiétudes des TPE-PME "
AGEFOS PME publie les résultats de la seizième édition de son baromètre annuel Perspectives en collaboration avec l’institut IPSOS. Cette étude analyse les prévisions d’un échantillon représentatif de 500 TPE-PME en termes d’activité, d’emploi et de formation professionnelle. Elle est complétée par un cahier spécial qui traite, cette année, de la réforme de la formation professionnelle et du rôle des OPCA.

Perspectives 2009

CAHIER SPECIAL Réforme de la formation professionnelle : le conseil de proximité en tête des demandes des entreprises
La connaissance des dispositifs continue de progresser

Dans l’ensemble, le nombre d’entreprises déclarant connaître les dispositifs introduits par la réforme de 2004 progresse de manière significative. Le DIF est le dispositif bénéficiant de la plus forte notoriété. Il est connu par près de trois quarts (72%) des dirigeants et des responsables des ressources humaines. Ce taux atteint même 92% pour les PME. Près d’un quart des TPE-PME a fait évoluer ses pratiques en matière de formation professionnelle en raison de la réforme de 2004. Pour l’essentiel, cela s’est concrétisé par un développement des formations (35%) et par une amélioration en termes d’organisation des formations (33%). La réforme a eu un impact positif sur la gestion des compétences. La formation professionnelle continue aurait permis aux entreprises de maintenir le niveau de qualification de leurs salariés (51% des TPE et 72% des PME), et de développer leurs compétences (69% et 51%). En revanche, la capacité du système à mieux répartir la formation hors temps et pendant le temps de travail a beaucoup moins convaincu les TPE-PME (respectivement 26% et 38%).

Les avis sont partagés quant à l’efficacité des différents systèmes de formation existants
C’est sur le système de formation des demandeurs d’emploi que les dirigeants et RRH sont les plus sceptiques : 60% le considère comme plutôt défaillant ou défaillant. Par contre,  27% des entreprises considèrent le système de formation en entreprise comme le plus efficace des trois (24% pour la formation en alternance). La majorité des responsables de TPE-PME pensent qu’il faudrait également améliorer le financement des actions de formation (respectivement 57% et 66%) ou encore prendre en charge les salaires dans l’enveloppe de formation (55% et 56%).

Rôle des OPCA : le conseil de proximité plébiscité
Ce sont surtout les TPE et les PME de 10 à 19 salariés qui émettent de fortes attentes à l’adresse des relations entretenues avec leur OPCA et des informations communiquées. Le conseil de proximité et la communication sur les dispositifs de formation apparaissent comme les axes prioritaires à développer (pour 85% des TPE-PME). Il est à signaler que c’est le premier choix pour 47% des TPE et 40% des PME.  

El DIF és el dispositiu que rep la més alta reputació. És conegut per gairebé les tres quartes parts (72%) dels dirigents i dels recursos humans. Aquesta xifra arriba al 92% per a les PIME. Quasi una quarta part de TPE-PIME ha canviat les seves pràctiques en la formació professional a causa de la reforma de 2004. En essència, això es va aconseguir mitjançant el desenvolupament de la formació (35%) i una millora en termes d'organització de la formació (33%). La reforma va tenir un impacte positiu en la gestió. La formació professional contínua que han permès a les empreses a mantenir les habilitats dels seus empleats (51% de TPE i el 72% de les PIME), i desenvolupar les seves habilitats (69% i 51%). Tanmateix, la capacitat del sistema per estendre la formació i temps lliure durant les hores de treball era molt menys convençut TPE-PME (26% i 38

Posté par pcassuto à 00:22 - - Permalien [#]
Tags :

27 décembre 2008

Naissance officielle de Pôle Emploi

Pôle emploi est né officiellement vendredi 19 décembre. La création du nouvel organisme du service public de l'emploi, issu de la fusion entre l'ANPE et les Assedic, a été entérinée par la première réunion du conseil d'administration. Composé de représentants patronaux, syndicaux - la CGT et FO ont boycotté cette première réunion -, du gouvernement et des collectivités territoriales, le conseil a aussi élu Dominique-Jean Chertier à sa présidence et confirmé Christian Charpy au poste de directeur général. Pour autant, cette fusion, inscrite dans la loi du 13 février 2008, ne se fera pas en un jour.
Décret NOR: ECED0829239D du 19 décembre 2008, paru au JORF n°0296 du 20 décembre 2008 page 19571, texte n° 53, portant nomination du directeur général de l'institution nationale publique mentionnée à l'article L. 5312-1 du code du travail - M. Charpy (Christian)
Par décret du Président de la République en date du 19 décembre 2008, M. Christian Charpy est nommé directeur général de l'institution nationale publique mentionnée à l'article L. 5312-1 du code du travail.
Le site "la fusion pour les nuls" a titré : ACCOUCHEMENT DANS LA DOULEUR
Le Conseil d'Etat a rejeté jeudi la demande de report du conseil d'administration fondateur de Pôle Emploi prévu vendredi, ne donnant pas satisfaction aux représentants du personnel de l'Unedic et des Assedic qui jugeaient avoir été insuffisamment informés et consultés.
La réunion du CA, déjà retardée de lundi à vendredi en raison d'actions en justice des représentants du personnel de l'assurance chômage, engendrera la création de Pôle Emploi, nouvel organisme issu de la fusion des Assedic (indemnisation des chômeurs) et de l'ANPE (accompagnement), et le transfert des personnels.



La grolle conceptualise :
- le coup de pied au c*l que se prennent les personnels des deux institutions pour rentrer dans la nouvelle institution
- la grolle rappelle le chausse-pied avec lequel on doit s'aider pour faire rentrer le pied, coûte-que-coûte, dans la chaussure même si elle n'est pas à la bonne taille, qu'elle est inconfortable
- elle témoigne aussi de la nouvelle orientation du nouvel établissement, destiné à botter les fesses de ses usagers.

V grolle conceptualises:
- V kop v c * l, že budou mít pracovníci obou institucí na vstup do nové instituce
- V grolle připomíná, lžíce na boty, se kterými se musíme pomoci, aby se chodidla, že náklady-ceny v obuvi,
i když to není správné velikosti, je to nepříjemné

- Je také odráží novou orientaci na nové zařízení, které má výkop terčem jeho uživatele.

Posté par pcassuto à 01:01 - - Permalien [#]