20 décembre 2008

Le 4e Forum régional de la formation en Poitou-Charentes, les 18 et 19 février 2009 à POITIERS

La formation est-elle un objet économique, un secteur économique comme les autres ? Quelles formes peut prendre la commande publique pour assurer la qualification des personnes les plus en difficultés ? Peut-on encore évoquer LE marché de la formation continue ? Comment concevoir aujourd’hui la formation, entre marché et service public ?
Sur ce thème, la Région Poitou-Charentes organise les 18 et 19 février 2009 à POITIERS le 4ème Forum régional de la formation. Cet évènement s’adresse aux acteurs de la formation et souhaite favoriser le développement d'une culture commune sur les conditions de mise en œuvre de la formation tout au long de la vie. Un appel à contribution lancé en juin 2008 a permis de mettre en dialogue l'expérience de terrain et la recherche universitaire, mobilisant ainsi une quinzaine d’interventions qui constituent le programme de ce Forum Formation 2009.
Programme prévisionnel et inscription prochainement accessibles sur le site de la Région Poitou-Charentes : http://www.poitou-charentes.fr/
Les actes en ligne du 3e Forum (29-30 janvier 2008, Châtellerault) : Actes 1ère journée, Actes 2e journée.
Il 4 ° Forum regionale di formazione in Poitou-Charentes, 18 e 19 febbraio 2009 POITIERS. Come progettare la formazione di oggi, tra mercato e servizio pubblico? Programma di pianificazione e di registrazione presto disponibile sul sito del Poitou-Charentes: http://www.poitou-charentes.fr/. Atti 3a Forum on-line (29-30 gennaio 2008, Châtellerault): Atti 1 ° giorno, 2 giorni At.

Posté par pcassuto à 14:57 - - Permalien [#]
Tags :


Apprentissage: répartition entre les 26 régions des ressources de la première section du FNDMA (année 2008)

Apprentissage: répartition entre les 26 régions des ressources de la première section du FNDMA (année 2008)
Les ressources attribuées à la première section du Fonds national de développement et de modernisation de l'apprentissage au titre de l'année 2008 sont réparties entre les fonds régionaux de l'apprentissage et de la formation professionnelle continue conformément à un tableau annexé à un arrêté du 10 décembre 2008 à hauteur de 190 millions d'euros. Texte du JORF du 18 décembre 2008
Learning: distribution among the 26 regions of the resources of the first section of FNDMA (year 2008)

The resources allocated to the first section of the National Development and modernization of learning for the year 2008 are distributed among the regional funds of learning and continuing vocational training in accordance with a schedule to an order 10 December 2008 up to 190 million euros. JORF text of 18 December 2008

Posté par pcassuto à 14:47 - - Permalien [#]
Tags :

Etranges étonnements sur ce qui était déjà annoncé dans Le Figaro le 21 décembre 2007

Processus de Bologne : Accord de reconnaissance des diplômes (même profanes) entre Paris et le Vatican, PARIS, 18 déc 2008. Etranges étonnements sur ce qui était déjà annoncé dans Le Figaro le 21 décembre 2007

toutes les photos

La France et le Vatican ont signé jeudi à Paris un accord de reconnaissance des diplômes de l'enseignement supérieur, a annoncé dans un communiqué le ministère des Affaires étrangères.
L'accord a été signé par le chef de la diplomatie, Bernard Kouchner, et le secrétaire pour les Relations du Saint-Siège avec les Etats, Mgr Dominique Mamberti.
"Cet accord a pour objet de reconnaître la valeur des grades et des diplômes canoniques (théologie, philosophie, droit canonique) ou profanes délivrés par les établissements d'enseignement supérieur catholiques reconnus par le Saint-Siège et de faciliter les différents cursus universitaires", a indiqué le Quai d'Orsay dans son communiqué. source : La Croix.
Réactions de l'UNSA :
UNSA Éducation pose les trois questions suivantes au Gouvernement :
1) Le Ministre des Affaires Étrangères aurait-il compétence pour gérer l’enseignement supérieur ?
2) Un État étranger peut-il désigner des établissements français en capacité de délivrer des diplômes français ?
3) N’est-ce pas aussi une atteinte fondamentale à la laïcité de la République et de l’Université, seule habilitée jusqu’à présent à pouvoir délivrer les diplômes  nationaux que sont les grades universitaires après avis du Cneser ?
Précision dans le Communiqué de l'Ambassade de France au Royaume-Uni :
A cette occasion, ils ont signé un accord sur la reconnaissance des grades et diplômes dans l’enseignement supérieur entre la France et le Saint-Siège, dans le cadre de la Convention de Lisbonne du 11 avril 1997 et du processus de Bologne.
Précisions et excellente analyse de tous les éléments dans La Croix :
La France et le Saint-Siège ont signé jeudi 18 décembre au Quai d’Orsay un accord sur la reconnaissance des diplômes de l’enseignement supérieur.
C’était il y a tout juste un an. Le 20 décembre 2007, au palais du Latran à Rome, Nicolas Sarkozy relevait que, « aujourd’hui encore, la République maintient les congrégations sous une forme de tutelle, refuse de reconnaître un caractère cultuel à l’action caritative ou aux moyens de communication des Églises, répugne à reconnaître la valeur des diplômes délivrés dans les établissements d’enseignement supérieur catholiques alors que la convention de Bologne le prévoit, n’accorde aucune valeur aux diplômes de théologie ». « Je pense que cette situation est dommageable pour notre pays », continuait le président de la République dans ce discours qui fit grand bruit.
En clair, la France s’engage à reconnaître désormais la valeur des titres et diplômes, canoniques (théologie, philosophie, droit canonique) ou profanes, délivrés par « les établissement d’enseignement supérieur catholiques reconnus par le Saint-Siège », précise le texte signé par la France et le Saint-Siège.
Cette signature, jeudi, sous les ors du grand salon du Quai d’Orsay, est historique. Elle revient sur une situation d’infériorité de l’enseignement supérieur catholique vieille de plus d’un siècle. Car si, en 1875, la IIIe République a proclamé la liberté de l’enseignement supérieur, elle avait très vite, dès 1880, à l’initiative de Paul Bert et Jules Ferry, réservé l’attribution des titres universitaires aux seules universités publiques. En 1984, le Conseil d’État a estimé que ce principe du monopole d’État de la collation des grades universitaires s’imposait même au législateur.
Extrait du site du Figaro du 21 décembre 2007 : Harmonisation des diplômes
Ainsi, dans les mois prochains, l'État devrait publier une circulaire relative à la reconnaissance d'une équivalence des diplômes entre les universités et les cinq instituts catholiques français (Paris, Lille, Lyon, Toulouse et Angers). La France se mettra ainsi en conformité avec les accords de Bologne sur l'harmonisation des diplômes, signés en juin 1999 avec 44 autres pays, dont le Saint-Siège. En France, la reconnaissance, partielle, dépend d'accords signés au cas par cas. Une suite logique des accords de juin 2002 signés entre le ministre de l'Éducation Jack Lang et Mgr François Tricard, alors président de l'Union des établissements d'enseignement supérieur catholique, reconnaissant leur contribution à «l'effort collectif de l'enseignement supérieur».

Posté par pcassuto à 00:39 - - Permalien [#]

La Conférence des présidents d’Université (CPU) a renouvelé ses instances le 18 décembre 2008

Outre le nouveau Bureau, composé de Lionel Collet, président (Lyon 1), Simone Bonnafous, vice-présidente (Paris 12) et Jacques Fontanille, vice-président (Limoges), les présidents d’université et les directeurs d’établissements ont également procédé au renouvellement de la Commission permanente de la CPU (CP2U) et des présidents des sept commissions de la CPU.
Commission de la Recherche :
Président : Axel Kahn, Université Paris Descartes,
1er vice-président : Jean-Paul Caverni (Provence - Aix-Marseille 1),  2e vice-président : Eric Martin (Bretagne Sud Lorient)
Commission des Moyens et des personnels : Président : Yves Lecointe, Université de Nantes, 1er vice-président : Nadine Lavignotte (Blaise Pascal - Clermont-Ferrand 2), 2e vice-président : Sophie Béjean (Bourgogne - Dijon)
Commission des Relations Internationales et Européennes (CORIE) : Président : Jean-Pierre Gesson, Université de Poitiers, 1er vice-président : Khaled Bouabdallah (Jean Monnet - Saint-Etienne), 2e vice-président : Singaravelou (Michel de Montaigne - Bordeaux 3)
Commission de la Pédagogie et de la formation continue : Président : Daniel Filâtre, Université de Toulouse 2,  1er vice-président : Pascal Olivard (Bretagne Occidentale),  2e vice-président : Francis Godard (Marne la Vallée)
Commission de la Santé : Président : Yvon Berland, Université Aix-Marseille 2,  1er vice-président : Dominique Deville de Périère (Montpellier 1), 2e vice-président : Emmanuel Tunon de Lara (Victor Segalen - Bordeaux 2)
Commission de la Vie de l'étudiant et des questions sociales : Président : Camille Galap, Université du Havre,
Commission du Règlement et de la législation : Président : Louis Vogel (Panthéon-Assas Paris 2),  Vice-président : Hugues Fulchiron (Jean Moulin - Lyon 3) 

Conférence des présidents d'université   Italiano    Conférence des présidents d'université 

La Conferenza dei presidenti Università (CPU) ha rinnovato i suoi organi, il 18 dicembre 2008.
In aggiunta al nuovo consiglio di amministrazione, composto di Lionel Collet, Presidente (Lione 1), Simone Bonnafous, Vice-Presidente (Parigi, 12) e Jacques Fontanille, Vice-Presidente (Limoges), l'università presidenti e capi di istituzioni hanno inoltre processo di rinnovamento del comitato permanente della CPU (CP2U) e dai presidenti dei sette comitati della CPU.
Commissione di ricerca: Presidente: Axel Kahn, Parigi Descartes,
1. Vice-Presidente: Jean-Paul Caverni (Provence - Aix-Marseille 1), 2 ° Vice-Presidente: Eric Martin (Lorient Bretagne Sud)
Commissione per i modi e il personale: Presidente: Yves Lecointe, Università di Nantes, 1 ° Vice President: Nadine Lavignotte (Blaise Pascal - Clermont-Ferrand 2), 2 ° Vice-Presidente: Sophie Béjean (Borgogna - Digione)
Commissione per le relazioni internazionali ed europee (Corie): Presidente: Jean-Pierre GESSON, Università di Poitiers, 1 ° Vice-Presidente: Khaled Bouabdallah (Jean Monnet - Saint-Etienne), 2 ° Vice-Presidente: Singaravelou (Michel de Montaigne - Bordeaux 3 )
Commissione per l'istruzione e la formazione continua: Presidente: Daniel Filâtre, Università di Tolosa, 2, 1 ° Vice-Presidente: Pascal Olivard (Bretagne Occidentale), 2 ° Vice-Presidente: Francesco Godard (Marne la Vallée)
Commissione di Salute: Presidente: Yvon Berland, Università di Aix-Marseille 2, 1 ° Vice-Presidente: Dominique de Périère Deville (Montpellier 1), 2 ° Vice-Presidente: Tunon Emmanuel de Lara (Victor Segalen - Bordeaux 2)
Commissione per la vita studentesca e le questioni sociali: Presidente: Camille Galap, Università degli Studi di Le Havre
Commissione sulle norme e la legge: Presidente: Luigi Vogel (Panthéon-Assas Paris 2), Vice-Presidente: Hugues Fulchiron (Jean Moulin - Lyon 3)

Posté par pcassuto à 00:16 - - Permalien [#]
Tags :