28 novembre 2008

Le Président de la République demande aux syndicats de faire vite sur la formation professionnelle

« La formation, c’est la clé pour sortir les gens de la panade mais je trouve qu’il y a beaucoup de déperdition en ligne. […] Il faut aller beaucoup plus vite maintenant. Si à la fin de l’année ce n’est pas bouclé, si vous ne vous êtes pas mis d’accord sur une réforme ambitieuse, l’Etat prendra ses responsabilités et demandera au Parlement de s’en charger ». C’est en ces termes que le Président de la République a enjoint, mardi 25 novembre, aux partenaires sociaux de se « dépêcher » d’aboutir à un accord sur la formation professionnelle, en cours de négociation. Il intervenait lors d’une "table ronde"à Valenciennes sur l’emploi , en présence de Jean-Louis Borloo, de Laurent Wauquiez et de Valérie Létard.
« Je crois au dialogue, je crois à l’écoute (mais) quand ça ne fait que discuter sans aboutir, ça pose un problème », a estimé le chef de l’Etat. « C’est vraiment mon challenge de 2009 (…) réformer les circuits de la formation professionnelle », a-t-il poursuivi.
« Il faut mettre le paquet sur ceux de nos compatriotes qui n’ont rien et qui ne peuvent pas s’en sortir (…) le drame ce n’est pas de perdre son emploi, c’est de n’avoir aucune chance d’en trouver un autre », a déclaré le Président.
Le Président de la République a également proposé de porter à "800 heures, voire 1 000" dans les secteurs les plus exposés, le plafond annuel des périodes de chômage partiel. De même, il a proposé d’augmenter de quatre à six semaines la durée maximale consécutive de l’activité partielle. Il a invité enfin les partenaires sociaux à "négocier sans attendre" un relèvement du montant minimum d’indemnisation du chômage partiel pour la porter au niveau du Smic et indiqué que l’Etat était également prêt à prendre ses responsabilités en augmentant ses contributions.
Source AFP

Posté par pcassuto à 15:07 - - Permalien [#]
Tags :


Une charte des universités européennes pour l'apprentissage tout au long de la vie

Valérie Pécresse, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et Ján Figel, Commissaire européen à l’éducation, la formation, la culture et la jeunesse, ont clos la réunion informelle des ministres européens en charge de l’enseignement et de la formation professionnels et des ministres de l’enseignement supérieur consacrée à la formation tout au long de la vie, un des axes prioritaires de la Présidence française de l’Union européenne. A l’occasion de cette réunion, la «Charte des universités européennes sur la formation tout au long de la vie» a été présentée. Elle a pour objet de soutenir les universités d’Europe dans le développement de leur rôle spécifique en tant qu’institutions d’apprentissage tout au long de la vie, et comporte une série d’engagements auxquels les universités sont invitées à souscrire. European Universities’ Charter on Lifelong learning
Réunion informelle des ministres en charge de l'enseignement et de la formation professionnels et des ministres de l'enseignement supérieur (séminaire informel à Bordeaux du 26 novembre 2008)
Cette Charte s’inscrit dans le cadre des réflexions menées, à la demande du Premier ministre, par l'Association Européenne des Universités sur la formation tout au long de la vie dans les établissements d'enseignement supérieur européens. Elle a pour objet de soutenir les universités d’Europe dans le développement de leur rôle spécifique en tant qu’institutions d’apprentissage tout au long de la vie – ce qui constitue un pilier central pour l’Europe de la connaissance.
La charte propose notamment aux universités de :
  • Intégrer les concepts d’apprentissage tout au long de la vie dans leur stratégie
  • Adapter les programmes d’études à un public diversifié pour augmenter la participation des adultes et les inciter à retourner à l’université ;
  • Fournir des services d’orientation appropriés et reconnaître les acquis de l’expérience;
  • Favoriser des démarches d’assurance-qualité;
  • Développer des partenariats au niveau local, régional et international.

Valérie PECRESSE, Ministro de Educación Superior e Investigación, y Ján Figel, Comisario europeo de Educación, Formación, Cultura y Juventud, han cerrado la reunión informal de ministros europeos responsables de la educación y formación y los ministros de educación superior dedicada a la formación durante toda la vida, una de las prioridades de la Presidencia francesa de la Unión Europea. En esta reunión, la "Carta de las universidades europeas en materia de formación durante toda la vida" se presentó. Está dirigido a apoyar a las universidades de Europa en el desarrollo de su función específica como una instituciones de aprendizaje durante toda la vida, e incluye una serie de compromisos que las universidades están invitados a suscribirse.
Universidades Europeas "Carta sobre el aprendizaje permanente"
La Charte recommande aussi aux Etats de soutenir ces objectifs notamment en levant  les obstacles juridiques qui empêchent un certain nombre d’apprenants potentiels de retourner dans l’enseignement supérieur, et  en développant des mesures d’encouragement pour l’apprentissage tout au long de la vie.
La période actuelle de "turbulence économique", qui suscitera des "besoins de reconversion", plaide également pour un développement accru des programmes de formation continue au sein des universités européennes, a assuré de son côté à la presse Valérie Pécresse, en clôture de ce séminaire européen. La ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche assure que cette préoccupation est partagée par tous les États membres de l'Union. 

Posté par pcassuto à 01:04 - - Permalien [#]
Tags : ,