La formation professionnelle enkystée dans une logique statutaire, selon la présidente de la mission d’information de l’Assemblée nationale
Présidente-rapporteure d’une mission d’information sur la formation tout au long de la vie, la députée UMP de Seine-Maritime Françoise Guégot a présenté ses priorités à l’occasion d’un entretien accordé au Quotidien de la formation, jeudi 25 septembre.
Parmi les éléments de diagnostic, Françoise Guégot insiste sur la nécessité de dépasser un système largement fondé sur les statuts. « En France, on accède à une formation en fonction de son statut, argue-t-elle. On fait une différence entre l’étudiant qui travaille et le salarié qui étudie. On se focalise sur les statuts au détriment de l’adéquation entre la formation et l’emploi censé lui correspondre ». D’où l’impasse actuelle.
« Sur le fond, le concept de “formation tout au long de la vie” tend à valoriser le lien nécessaire entre l’Université, les établissements d’enseignement et le monde de l’emploi, décrypte Françoise Guégot dans son blog personnel. La nécessité d’anticiper les besoins en compétences renforce le lien entre la formation tout au long de la vie et la formation initiale. La formation tout au long de la vie intègre également la valorisation des acquis de l’expérience. » Article entier sur : http://www.csfc-idf.org/.
"På den fortjener, er begrebet" uddannelse hele livet "tendens til at fremme den nødvendige sammenhæng mellem universitetet, uddannelsesinstitutioner og en verden af beskæftigelse, afkrypterer Françoise Guégot i sin blog personale". Artikel om: http://www.csfc-idf.org/. Mer...