LES SENIORS ET LA FORMATION CONTINUE : Un accès en général limité mais avec de grandes différences selon les situations professionnelles
A PARTIR de 45 ans, l'accès à la formation continue baisse pour les actifs en emploi, en se réduisant encore plus au-delà de 55 ans. Ceci s'explique notamment par les politiques de gestion de la main-d'œuvre des employeurs qui ne sont pas enclins à investir dans la formation de travailleurs dont les perspectives de carrière sont limitées. Si les seniors expriment de moindres besoins de formation, il serait dangereux d'en conclure que leur faible accès à la formation s'explique uniquement par un tel désintérêt. On assiste sans doute à un phénomène circulaire de moindre accès à la formation qui entretient chez eux un sentiment de renoncement ou tout au moins de moindre appétance. Les seniors appartiennent aussi à une génération qui a moins bénéficié de la formation que les générations suivantes. LES SENIORS ET LA FORMATION CONTINUE.
Ab 45 Jahren, die Zugang zur Weiterbildung für den Rückgang aktive Beschäftigung, verringern sich noch über 55 Jahre. Dies erklärt sich insbesondere durch die Politik der Verwaltung der Arbeitskräfte für Arbeitgeber, die nicht zu investieren in die Ausbildung von Arbeitnehmern, die Karrierechancen sind begrenzt. Wenn die Senioren drücken geringeren Bedarf an Ausbildung, wäre es gefährlich zu schließen, dass ihre geringen Zugang zu Bildung ist nur durch ein solches Desinteresse. Es kommt wahrscheinlich auf ein Rundschreiben von weniger Zugang zu Bildung zu Hause pflegt, die ein Gefühl der Verzicht oder zumindest weniger Appetit. Die Senioren gehören zu einer Generation, die weniger von der Ausbildung, dass die nachfolgenden Generationen. Seniorinnen und Senioren AUSBILDUNG.