Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Formation Continue du Supérieur
27 décembre 2018

Voies d'accès à une formation d'ingénieur

Screenshot-2018-4-21 Journal de mise en ligne - ESR enseignementsup-recherche gouv frToutes les écoles déroulent leur scolarité en trois ans ou en cinq ans. Les étudiants peuvent accéder à une formation d'ingénieur soit :
  • par concours après le baccalauréat (dans le cas des écoles en 5 ans)
  • après 2 années de classe préparatoire
  • sur dossier après une formation validée par un B.T.S., un D.U.T. ou une licence.
  • Certaines écoles en 3 ans admettent des étudiants français ou étrangers titulaires d'un master 1 en 2ème année du cycle d'ingénieurs par un recrutement sur dossier.

Différents types de formations

Le titre d'ingénieur diplômé peut être obtenu :

  • en formation initiale sous statut d'étudiant ou d'apprenti
  • ou en formation continue

À ces voies, s'ajoutent :

  • la procédure de validation des acquis de l'expérience (VAE)
  • la diplômation par l'État (D.P.E.)

Le titre d'ingénieur D.P.E. est délivré par le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche. Il est enregistré de droit au RNCP. Ce titre confère à ses titulaires le grade de Master.

Le diplôme d'ingénieur de spécialisation est une formation post diplôme d'ingénieur positionnée à bac+ 6.

La voie de l'apprentissage

La majorité des écoles sont engagées dans la voie de l'apprentissage et offrent aux apprentis un choix de près de 200 diplômes d'ingénieur sur les 500 formations existantes. Plus de 12 000 élèves ont été formés par apprentissage en 2010 - 2011.

Durée du cursus d'étude

Pour qu'un élève puisse prétendre au titre, il faut qu'il ait validé dix semestres après le baccalauréat et minimum quatre semestres au sein des semestres S5 à S10 dans une école d'ingénieur. Plus...
27 décembre 2018

Les formations d'ingénieur

Screenshot-2018-4-21 Journal de mise en ligne - ESR enseignementsup-recherche gouv frLes écoles françaises d'ingénieur accueillent chaque année plus de 100 000 élèves ingénieurs et délivrent plus de 35 000 diplômes. La majorité des écoles offrent aux apprentis un choix de près de 200 diplômes d'ingénieur sur les 500 formations existantes. Les ingénieurs diplômés représentent près des 2/3 des diplômés obtenant le grade de master dans les formations scientifiques et techniques de l'enseignement supérieur français.
27 décembre 2018

Liste des écoles d'ingénieurs

Screenshot-2018-4-21 Journal de mise en ligne - ESR enseignementsup-recherche gouv frLe Journal officiel publie la liste des écoles habilités à délivrer un titre d'ingénieur selon l'organisme de tutelle, la date d'habilitation, le titre d'ingénieur délivré, le type de formation proposé, la période d'habilitation en cours. Plus...
27 décembre 2018

Liste des regroupements : 19 COMUE et 7 Associations

Screenshot-2018-4-21 Journal de mise en ligne - ESR enseignementsup-recherche gouv frNB : cette liste inclut les établissements ssociés aux COMUE mais pas les autres associations, par exemple entre deux membres d'une COMUE.
Consulter  la liste des regroupements. Plus...
27 décembre 2018

Quelles sont les COMUE mises en place ?

Screenshot-2018-4-21 Journal de mise en ligne - ESR enseignementsup-recherche gouv frSur le territoire métropolitain 25 regroupements universitaires et scientifiques sont désormais identifiés pour coordonner les acteurs de 25 sites. À l'exception de l'île de France, les sites correspondent au périmètre d'une ou de plusieurs académies. Plus...
27 décembre 2018

Comment ces COMUE se constituent-elles et avec quel calendrier ?

Screenshot-2018-4-21 Journal de mise en ligne - ESR enseignementsup-recherche gouv frLes établissements d'enseignement supérieur et de recherche d'un même territoire choisissent les modalités juridiques de leur regroupement.
Les COMUE se sont donc constituées sur la base du choix des acteurs d'un territoire en faveur de ce dispositif.La loi fixait un délai d'un an aux COMUE pour élaborer leurs statuts. Les statuts de toutes les COMUE ont été publiés. Plus...
27 décembre 2018

Qui compose ces communautés ?

Screenshot-2018-4-21 Journal de mise en ligne - ESR enseignementsup-recherche gouv frQui compose ces communautés ?
  • Tous les établissements publics d'enseignement supérieur sous tutelle du MESR sont amenés à se regrouper et à se coordonner à l'échelle de leur territoire, que ces regroupements aient statut de COMUE, d'université fusionnée ou d'association à un EPSCP.
  • En fonction de leur présence dans les différents territoires, les organismes de recherche peuvent participer à ces regroupements.
  • Les établissements d'enseignement supérieur relevant de la tutelle d'autres ministères et des établissements privés concourant aux missions du service public de l'enseignement supérieur ou de la recherche peuvent également participer à ces regroupements.
La loi ESR 2013 précise que "sur un territoire donné, qui peut être académique ou inter-académique, dans le cadre d'un projet partagé, les établissements publics d'enseignement supérieur relevant du ministère chargé de l'enseignement supérieur et les organismes de recherche partenaires coordonnent leur offre de formation et leur stratégie de recherche et de transfert. Les établissements d'enseignement supérieur relevant d'autres autorités de tutelle peuvent s'y associer " (art. 718-2-1). Plus...
27 décembre 2018

Que sont les Communautés d'universités et d'établissements (COMUE) ?

Screenshot-2018-4-21 Journal de mise en ligne - ESR enseignementsup-recherche gouv frLes COMUE sont des établissements publics assurant le rapprochement et la coordination des établissements d'enseignement supérieur et de recherche d'un même territoire académique ou inter académique.
Avec la loi de 2013, les Pôles de recherche et d'enseignement supérieur (PRES) créés avec statut d'établissement public de coopération scientifique (EPCS) ont fait place, au moins à titre transitoire, à des COMUE. Plus...
27 décembre 2018

Les regroupements concluent-ils un contrat avec l'Etat ?

Screenshot-2018-4-21 Journal de mise en ligne - ESR enseignementsup-recherche gouv frLes regroupements concluent avec le ministère un contrat de site pluriannuel qui comporte un volet commun et des volets spécifiques à chaque établissement (cf. art. L 718-5). Les organismes de recherche sont associés au dialogue contractuel avec le site. Le volet commun de ces contrats repose sur le projet stratégique partagé par les acteurs présents sur le territoire et sur les compétences confiées par eux au regroupement. Des moyens en emplois sont attribués par l'Etat aux établissements chargés de la coordination territoriale. Plus...
27 décembre 2018

Quelles sont les compétences des regroupements et quelles sont leurs activités ?

Screenshot-2018-4-21 Journal de mise en ligne - ESR enseignementsup-recherche gouv fr

Les regroupements coordonnent l’offre de formation ainsi que la stratégie de recherche et de transfert des acteurs présents sur le territoire (art. 718-2). Ils élaborent un schéma d'amélioration de la qualité de la vie étudiante à l'échelle de leur territoire avec les CROUS (art. 718-4). Au-delà de ces compétences que leur confère la loi, ils définissent celles que les établissements s’accorder à partager et celles qu’ils transfèrent à l’établissement porteur du regroupement.

Les compétences des COMUE

Les COMUE ont ainsi des compétences qui varient en fonction de celles qui leur sont transférées par les établissements membres de la communauté et que définissent leurs statuts.

  • Certaines COMUE portent l'accréditation du doctorat, voire de certains masters et licences.
  • La plupart portent un pôle pour étudiant pour l'innovation, le transfert et l'entrepreneuriat PEPITE.
  • Quelques-unes envisagent d'intégrer une ESPE à titre de composante propre.
  • La plupart des COMUE ont une politique commune de signature scientifique.
  • Certaines assurent la répartition de la part de la dotation de fonctionnement que les établissements membres consacrent à leurs structures de recherche
  • Certaines lancent et soutiennent des programmes de recherche, mettent en place une structure d'appui à la recherche internationale pour permettre de mieux répondre aux appels à projets européens, etc. Plus...
Newsletter
49 abonnés
Visiteurs
Depuis la création 2 787 817
Formation Continue du Supérieur
Archives